Réglementation sur les défibrillateurs à La Rioja

Décret du gouvernement de La Rioja sur la cardioprotection

Législation sur les défibrillateurs externes à La Rioja

Réglementation des défibrillateurs La Rioja

Décret 8/2019, du 3 mai, qui réglemente l'installation et l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes en dehors du domaine de la santé dans la Communauté autonome de La Rioja.

L'article 9.5 du Statut d'autonomie de La Rioja, dans sa rédaction actuelle, attribue à la Communauté autonome de La Rioja la compétence pour l'élaboration et l'exécution législatives en matière de santé et d'hygiène dans le cadre de la législation fondamentale de l'État.

C'est la loi 14/1986, du 25 avril, sur la santé générale, en tant qu'épine dorsale du système national de santé, qui réglemente toutes les actions permettant de rendre effectif le droit à la protection de la santé et détermine les actions générales des administrations publiques pour garantir les soins de santé dans tous les cas de perte de santé.

Toujours à La Rioja, une fois assumées les fonctions et les services de santé transférés par le décret royal 1473/2001 du 27 décembre, la loi 2/2002 du 17 avril sur la santé à La Rioja détermine les différents niveaux de soins entre It Il convient de noter le niveau des urgences et des urgences sanitaires, un niveau hautement qualifié en raison de la réponse immédiate à laquelle le système de santé doit s'opposer en cas d'urgence pour éviter une issue fatale.

Dans l'urgence maximale, les maladies cardiovasculaires et surtout l'arrêt cardiaque, en raison de ses conséquences fatales, doivent recevoir une réponse immédiate.

Depuis des années, les organismes scientifiques recommandent et encouragent des politiques de santé visant la prise en charge précoce des arrêts cardiaques extra-hospitaliers. C'est le cas de l'International Liaison Committee on Resuscitation (ILCOR), un comité qui réunit les principales organisations scientifiques mondiales sur la prévention et la prise en charge de l'arrêt cardiaque et de la mort subite.

D'autres recommandations incluent la mise en œuvre et le développement de programmes d'accès public pour la défibrillation externe automatique et semi-automatique en milieu extra-hospitalier.

L'intervention en cas d'arrêt cardiorespiratoire nécessite une action globale entre les différents acteurs de la chaîne de survie, la figure du premier intervenant revêtant une importance particulière, qui est celui qui a le premier contact avec le patient, identifie la situation de arrêt cardiorespiratoire et utilise la défibrillation immédiatement, tandis que les équipes de soins d'urgence extra-hospitalières arrivent.

Les avancées dans le développement technologique des défibrillateurs externes semi-automatiques permettent leur utilisation en toute sécurité en dehors des espaces de soins par du personnel extérieur à la profession de santé, dans une première tentative pour fournir la thérapie la plus efficace le plus tôt possible et actuellement sans danger dans le traitement des cas de brusque mort cardiaque avec rythme cardiaque choquable. Par conséquent, puisqu'il faut faire attention, en toute sécurité, mais aussi le plus tôt possible, il faut faciliter que la distribution et l'utilisation des défibrillateurs externes semi-automatiques soient aussi larges que possible et pour l'ensemble de la population, jusqu'à l'arrivée des ressources sanitaires d'urgence. .

Tout ce qui précède a conduit, compte tenu des caractéristiques sociales, géographiques et sanitaires, à la publication du décret 48/2008 du 18 juillet, qui réglemente l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes par du personnel non médical dans la Communauté autonome de La Rioja. ( BOR du 4 août 2008 et correction des erreurs du BOR du 15 octobre 2008) et sa modification par le décret 140/2011 du 28 octobre (BOR du 2 novembre 2011).

Au niveau national, ce cadre juridique a été établi par le décret royal 365/2009 du 20 mars, qui établit les conditions et exigences minimales de sécurité et de qualité dans l'utilisation de défibrillateurs externes automatiques et semi-automatiques en dehors du domaine de la santé.

La prévention de la mort subite nécessite la participation de la communauté aux soins de santé urgents en coopération avec les services professionnels d'urgence et d'urgence. Pour cette raison, il est recommandé aux entités, entreprises, établissements ou services publics ou privés où de grandes concentrations de personnes reçoivent, transitent ou séjournent d'adhérer à cette prévention, comme le recommandent les organismes scientifiques nationaux et internationaux.

De même, l'assistance à l'arrêt cardiaque est une urgence et, en tant que telle, peut impliquer l'arrivée précoce sur les lieux de l'événement d'agents des services d'urgence autres que la santé, tels que les pompiers, la police locale et la protection civile, il est donc jugé opportun que ces personnels ont des défibrillateurs.

Conformément aux réglementations de base de l'État, étant donné qu'il existe une expérience accumulée dans l'utilisation de défibrillateurs externes automatiques et semi-automatiques, qu'il existe un degré élevé de sensibilisation sociale au problème de la mort subite, le consensus parmi les professionnels et l'intérêt de l'administration de la santé Afin de promouvoir et de faciliter l'utilisation du défibrillateur externe semi-automatique (DESA) en dehors du cadre de soins de santé, de supprimer les obstacles inutiles et de faciliter l'accès du public à la défibrillation pour augmenter la survie après un arrêt cardiaque, il a été jugé opportun de procéder à l'approbation d'une nouvelle norme qui réglemente dans la Communauté de La Rioja, l'installation et l'utilisation du DESA en dehors du domaine de la santé.

Le décret réglemente la communication de l'installation de défibrillateurs semi-automatiques externes en dehors du domaine de la santé dans la Communauté autonome de La Rioja, les procédures d'accréditation pour leur utilisation par du personnel non sanitaire et de formation à leur utilisation et au traitement des données personnelles dans en ce qui concerne lesdites procédures compte tenu du règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de celles-ci et qui abroge la directive 94/46/CE et les autres réglementations applicables en vigueur en la matière.

Il réglemente également le registre des défibrillateurs semi-automatiques externes de La Rioja et ses sections en tant qu'instrument permettant de connaître les défibrillateurs installés en dehors du domaine de la santé et les personnes accréditées pour leur utilisation ainsi que de dispenser une formation pour leur utilisation dans le cadre territorial de notre Communauté autonome, en plus de contribuer à garantir l'exercice adéquat de la fonction d'attention aux urgences et aux urgences sanitaires. De même, l'élaboration d'une carte géographique complète du déploiement des défibrillateurs installés et sa publication sont autorisées afin d'améliorer l'efficacité et l'efficience de la réponse des soins en cas d'arrêt cardiaque.

Pour toutes ces raisons, le Conseil d'administration, sur proposition du ministre de la Santé, en accord avec le Conseil consultatif de La Rioja et après délibération de ses membres, lors de sa réunion tenue le 3 mai 2019, convient d'approuver ce qui suit

 

Article 1

Objet

 

Ce décret a pour objet :

 

DÉCRET CHAPITRE I

Dispositions Générales

 

  • a) Réglementer l'installation et l'utilisation, en dehors des centres ou des environnements de santé, de défibrillateurs semi-automatiques externes, en cas d'arrêt cardiaque dans la Communauté autonome de La Rioja, par des soins immédiats.
  • b) Établir les exigences de formation et son contenu pour l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes par du personnel non médical, ainsi que les exigences des personnes ou entités de formation.

 

Article 2

Portée

 

  1. Ce décret s'appliquera à toutes les personnes physiques ou morales en dehors du domaine de la santé situées dans la Communauté autonome de La Rioja, qui ont installé un ou plusieurs défibrillateurs semi-automatiques externes, vont les installer ou les utiliser, ou dispenser une formation à leur utilisation.
  2. Les centres, services et établissements de santé soumis à autorisation administrative sont exclus de l'application du présent décret.

 

Article 3

Définitions

 

Au sens du présent décret, on entend par :

 

  • a) Défibrillateur semi-automatique externe, DESA : dispositif médical conforme à la réglementation en vigueur, capable d'analyser le rythme cardiaque, d'identifier les arythmies mortelles nécessitant une défibrillation et d'administrer, avec l'intervention d'une personne, un choc électrique afin d'établir le rythme cardiaque viable avec des niveaux élevés de sécurité. Aux fins de cette norme, le terme DEA est assimilé à DEA (défibrillateur externe automatisé).
  • b) Personnel de santé : toute personne dont la profession de santé titulaire est régie par la loi 44/2003, du 21 novembre, sur l'organisation des professions de santé. Ce personnel n'aura pas besoin d'accréditation pour utiliser le DESA.
  • c) Premier intervenant : personne qui a un premier contact avec le patient, qui identifie la situation d'arrêt cardiorespiratoire, alerte SOS Rioja via le 112, organise l'intervention sanitaire et commence les manœuvres de réanimation de base sur les lieux de l'événement.

 

CHAPITRE II

Installation et exigences

 

Article 4

Installation et enregistrement

 

  1. Toute personne physique ou morale peut installer un ou plusieurs défibrillateurs semi-automatiques externes dans ses locaux.
  2. Les personnes intéressées par l'installation d'un DESA présenteront, conformément à l'article 9, préalablement à son installation, une déclaration responsable adressée à la Direction Générale compétente pour l'Agrément des centres de santé, qui comprend :

 

  • a) Données d'identification du propriétaire : nom, NIF et adresse de la personne physique ou morale responsable et de son représentant.
  • b) Emplacement et description du lieu où se trouve le DESA.
  • c) Données d'identification du DEA : marque, modèle et numéro de série du défibrillateur.
  • d) Identification des personnes accréditées pour l'utilisation du DESA : nom et pièce d'identité.
  • e) La disponibilité d'un numéro de téléphone pour la communication avec le 112 et le reste du nombre minimum indiqué à l'annexe I.
  • f) Engagement à respecter les instructions du fabricant DESA en matière d'entretien et de conservation et les exigences de son fonctionnement exigées par le présent décret.
  1. Le modèle de déclaration responsable est joint en annexe II et sera disponible comme indiqué à l'article 9.
  2. La déclaration responsable permettra au titulaire d'installer le DESA à l'endroit indiqué à compter du jour de sa présentation, sans préjudice des pouvoirs de vérification, de contrôle et d'inspection que le ministère de la Santé compétent a attribués.
  3. La direction générale compétente peut à tout moment exiger du propriétaire de l'installation DESA qu'il fournisse les justificatifs de conformité aux exigences prévues par le présent décret.
  4. L'inexactitude, la fausseté ou l'omission, de nature essentielle, de toute donnée ou information incorporée dans la déclaration responsable, ainsi que la non-soumission à la direction générale compétente de la déclaration responsable ou des pièces justificatives, détermineront l'impossibilité de disposer du DESA à partir du moment où il existe des preuves de tels faits, sans préjudice des responsabilités pénales, civiles ou administratives qui peuvent en découler.
  5. Toute variation des données figurant dans la déclaration responsable, ainsi que le retrait du DESA, seront communiqués à la Direction générale compétente dans un délai d'un mois à compter de sa survenance.
  6. La direction générale compétente enregistrera le propriétaire responsable du DEA installé pour être utilisé par des non-personnels de santé dans le registre des défibrillateurs semi-automatiques externes de La Rioja, dans la section des défibrillateurs semi-automatiques externes installés pour être utilisés par des non-personnels de santé, conformément à la dispositions du chapitre VII.
  7. Le propriétaire de l'installation DESA doit garantir à tout moment que du personnel accrédité est disponible pour son utilisation.

 

Article 5

Homologation, maintenance, signalisation et information

 

  1. Les défibrillateurs semi-automatiques externes qui sont installés doivent être conformes aux dispositions du décret royal 1591/2009, du 16 octobre, qui réglemente les dispositifs médicaux, portant le marquage CE qui garantit leur conformité aux exigences essentielles qui en résultent.
  2. Le propriétaire responsable du DAE installé garantira sa maintenance et son entretien conformément aux instructions du fabricant de l'équipement.
  3. Les personnes, les organisations ou les entreprises installeront le DEA dans un espace visible du public, et son emplacement doit être clairement et simplement signalé à l'aide de la signalisation universelle recommandée par l'International Resuscitation Coordination Committee (ILCOR). Cet emplacement doit être dûment identifié sur les plans ou plans informatifs du lieu, tant dans la zone où se trouve le DESA qu'à l'extérieur des locaux. A côté du DESA, le numéro de téléphone d'urgence 112 et les instructions pour son utilisation seront affichés clairement et avec une visibilité adéquate.

 

CHAPITRE III

Utilisation et accréditation DESA

 

Article 6

Utilisation du DEA

 

  1. Les défibrillateurs semi-automatiques externes peuvent être utilisés par le personnel de santé et par les personnes titulaires du certificat accréditant la formation réglementée par le présent décret.
  2. Dans les cas où aucune personne accréditée pour utiliser le DESA n'est présente, et exceptionnellement, toute personne présente peut l'utiliser à des fins thérapeutiques et afin d'augmenter les chances de survie, à condition d'avoir été préalablement autorisée par le Centre de coordination pour les urgences et les urgences sanitaires en appelant le numéro de téléphone d'urgence unique 112, en maintenant à tout moment la surveillance du processus par le personnel médical.
  3. Toute action du personnel de santé ou non sanitaire avec AED implique l'obligation de contacter immédiatement le Centre de coordination des urgences et des urgences sanitaires via le numéro de téléphone 112, afin de garantir le contrôle médical de l'action et la continuité des soins de la personne traitée .
  4. La personne qui utilise le DAE remplira une fiche d'utilisation du DAE dont le modèle (modèle Utstein) est joint en Annexe III, qui sera disponible comme indiqué à l'article 9.
  5. Le titulaire du DESA adressera à la Direction Générale chargée de l'Agrément des centres de santé, conformément à l'article 9, et au Centre de Coordination des Urgences et des Urgences Sanitaires dans les 24 heures suivant son utilisation, une copie de la fiche d'utilisation du DESA, qu'une autre copie ait été ou non remise à l'équipe soignante qui est intervenue sur place.

 

Article 7

Accréditation du personnel non médical pour l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes

 

  1. Les personnes ayant suivi une formation conforme au programme défini à l'annexe IV, et dispensée par une personne ou entité accréditée conformément aux dispositions de l'article 8, déposeront une demande d'accréditation pour l'utilisation du DESA auprès de la Direction Générale compétente pour l'autorisation des centres de santé tel qu'établi à l'article 9.
  2. Le modèle de demande est inclus en annexe V et sera disponible comme indiqué à l'article 9.
  3. La Direction Générale compétente, après vérification de la documentation jointe à la demande et des procès-verbaux de cours fournis par la personne ou l'entité de formation, accréditera l'utilisation du DESA aux personnes répondant aux exigences établies dans le présent référentiel par la délivrance d'une attestation dans un délai d'un délai maximum de trois mois, qui sera notifié comme indiqué à l'article 9.2. L'expiration de ce délai sans avoir notifié le certificat, légitime l'intéressé à comprendre sa demande estimée.
  4. La direction générale compétente enregistrera les personnes accréditées au registre des défibrillateurs externes semi-automatiques de La Rioja, dans la section des personnes accréditées pour l'utilisation de défibrillateurs externes semi-automatiques, conformément aux dispositions du chapitre VII.
  5. L'accréditation pour l'utilisation du DESA sera valable pour une durée indéterminée.

 

CHAPITRE IV

Agrément pour dispenser une formation à l'utilisation du DESA

 

Article 8

Accréditation des personnes ou entités formatrices

 

  1. Les programmes de formation destinés aux personnes pour l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes peuvent être dispensés par des personnes ou entités dépendant du ministère compétent en matière de santé ainsi que par des personnes physiques ou morales accréditées par le même ministère. Cette formation doit toujours être dispensée en personne.
  2. Les personnes physiques ou morales intéressées à fournir des programmes de formation aux personnes pour l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes doivent avoir une accréditation préalable. Pour ce faire, ils déposeront une demande adressée à la Direction Générale chargée de l'Agrément des centres de santé accompagnée d'un rapport justificatif, comme prévu à l'article 9, précisant qu'ils disposent des moyens suivants :
  • a) Un programme de cours dont le contenu minimum est adapté aux matières et blocs thématiques décrits à l'annexe IV.
  • b) Une équipe pédagogique composée de moniteurs de réanimation et d'instructeurs titulaires d'un certificat de formation valide délivré par des entités et des sociétés scientifiques de prestige national et international reconnu ayant compétence en la matière, telles que l'American Heart Society (AHA) et le Conseil européen de réanimation (ERC).
  • c) Le matériel pédagogique, bibliographique et audiovisuel approprié.
  • d) Des locaux adéquats, bien aérés et suffisamment éclairés, et qui maintiennent une proportion raisonnable entre l'espace disponible et le nombre d'élèves.
  1. Le modèle de candidature est joint en annexe VI et sera disponible comme indiqué à l'article 9.
  2. Après avoir vu la documentation soumise et vérifié le respect des exigences requises, la direction générale compétente émettra la résolution d'accréditation pour dispenser une formation à l'utilisation de défibrillateurs externes semi-automatiques dans un délai maximum de trois mois, et la notifiera comme indiqué à l'article 9.2. . L'expiration de ce délai sans avoir notifié une résolution expresse, légitime les personnes intéressées à comprendre leur demande estimée.
  3. Dans les 15 jours suivant la fin de chaque stage, les personnes physiques ou morales qui dispensent les stages transmettront à la Direction Générale compétente la liste des personnes ayant réussi les tests d'évaluation pour la délivrance du certificat correspondant.
  4. L'accréditation de la personne ou de l'entité formatrice sera valable indéfiniment, et devra maintenir les exigences de son accréditation et notifier immédiatement tout changement qui pourrait survenir. La direction générale compétente peut à tout moment exercer les fonctions d'inspection et de contrôle pour vérifier le respect des exigences exprimées à la section 2.
  5. L'accréditation de la personne ou entité formatrice sera sans effet et pourra être révoquée d'office par l'Administration, après traitement de la procédure correspondante avec audition de la personne ou entité concernée, sans droit à aucune indemnité, si elle vérifie que les exigences n'ont pas été satisfaites aux exigences établies dans cette norme.
  6. La direction générale compétente enregistrera les personnes ou entités de formation accréditées au Registre des défibrillateurs externes semi-automatiques de La Rioja, dans la section des personnes ou entités accréditées pour dispenser une formation à l'utilisation de défibrillateurs externes semi-automatiques, conformément aux dispositions du chapitre VII .

 

CHAPITRE V

Présentation de la documentation et des notifications

 

Article 9

Présentation de la documentation et des notifications

 

  1. La déclaration du responsable de l'installation du DESA, la fiche d'enregistrement de son utilisation et les demandes d'accréditation pour son utilisation et pour assurer la formation à son utilisation :

 

  • a) Ils seront disponibles à la Direction générale chargée de l'autorisation des centres de santé, au Service d'attention aux citoyens ou au siège électronique du gouvernement de La Rioja (larioja.org), dans la section Bureau électronique, dans le domaine thématique de la santé.
  • b) Seront présentés :

 

  1. Dans le cas des personnes obligées d'interagir par voie électronique avec l'administration conformément à l'article 14.2 de la loi 39/2015, du 1er octobre, sur la procédure administrative commune des administrations publiques, via le siège électronique du gouvernement de La Rioja , dans le Section Office, dans le domaine thématique de la santé.
  2. Dans le cas des personnes non obligées d'interagir par voie électronique avec l'administration conformément à l'article 14.2 de la loi 39/2015 du 1er octobre, soit en personne à la Direction générale compétente pour l'autorisation des centres de santé, soit dans l'un des lieux indiqués à l'article 6 du décret 58/2004, du 29 octobre, qui réglemente le registre dans le domaine de l'administration générale de la Communauté autonome de La Rioja et de ses organes autonomes et à l'article 16.4 de la loi 39/ 2015, du 1er octobre.
  3. Les notifications aux parties intéressées seront effectuées conformément aux dispositions des articles 40 à 44 de la loi 39/2015 du 1er octobre.

 

CHAPITRE VI

Traitement des données personnelles

 

Article 10

Traitement des données personnelles

 

  1. Le ministère de la santé compétent, par l'intermédiaire de la direction générale ayant des fonctions dans l'autorisation des centres de santé, adoptera les mesures nécessaires à la protection des données personnelles conformément aux dispositions du règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil , du 27 avril 2016, relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de celles-ci et par laquelle la directive 95/46/CE et les autres réglementations qui en traitent sont abrogées. réglementations nationales sur la protection des données.
  2. Le traitement des données personnelles des personnes qui ont installé un défibrillateur semi-automatique externe ou qui sont accréditées pour son utilisation ou pour dispenser une formation à son utilisation sera effectué par le biais du Registre des défibrillateurs semi-automatiques externes de La Rioja qui est réglementé au Chapitre VII.
  3. Les données personnelles collectées auprès des parties intéressées seront conservées pendant le temps nécessaire à la réalisation de l'objectif pour lequel elles ont été collectées et jusqu'à la communication ou la résolution du retrait du DESA, la communication de la cessation de l'activité de formation ou la résolution de la révocation d'agrément pour dispenser la formation, le cas échéant. De même, le temps nécessaire sera réservé pour déterminer les éventuelles responsabilités qui pourraient en découler, les dispositions du règlement régional sur les archives et le patrimoine documentaire étant applicables.

 

CHAPITRE VII

Registre des défibrillateurs semi-automatiques externes de La Rioja

 

Article 11

Nature et but

 

  1. Le Registre des défibrillateurs semi-automatiques externes de La Rioja (REDESA) est créé, à caractère administratif, rattaché au sein du ministère de la Santé, à la Direction générale chargée de l'autorisation des centres de santé, qui sera responsable de sa garde, de sa gestion et mise à jour.
  2. Les données enregistrées dans REDESA seront obtenues à partir de la déclaration responsable de l'installation du DESA et des demandes d'accréditation pour son utilisation ou de formation à son utilisation et des accréditations correspondantes.

 

Article 12

objet et structure

 

  1. REDESA sera divisé en sections suivantes : Section des défibrillateurs externes semi-automatiques installés pour être utilisés par du personnel non médical, Section des personnes accréditées pour l'utilisation des défibrillateurs semi-automatiques externes et Section des personnes accréditées pour dispenser une formation à l'utilisation des défibrillateurs externes semi-automatiques.
  2. Dans la section des défibrillateurs semi-automatiques externes installés pour être utilisés par des non-personnels de santé, les personnes physiques et morales qui ont déclaré à la Direction générale compétente pour l'autorisation des centres de santé l'installation d'un défibrillateur destiné à être utilisé par des non-personnels de santé à La Rioja .
  3. Dans la section des personnes accréditées pour l'utilisation de défibrillateurs externes semi-automatiques, seront enregistrées les personnes physiques accréditées par la Direction générale compétente pour l'utilisation de défibrillateurs externes semi-automatiques à La Rioja.
  4. Dans la section des personnes ou entités accréditées pour dispenser une formation à l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes, les personnes physiques et morales accréditées par la direction générale compétente pour dispenser une formation à l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes à La Rioja seront enregistrées.

 

Article 13

Contenu et accès

 

  1. L'enregistrement dans le REDESA contiendra:
  • a) Données d'identification : DNI ou NIF. Prénom et nom. Raison sociale. Adresse. Téléphone.
  • b) Données relatives à l'agrément : Date de délivrance par la Direction Générale compétente en Agrément des centres de santé.
  • c) Autres types de données : académiques et professionnelles.
  • d) Système de traitement : Mixte.
  1. Le droit d'accès au registre sera exercé conformément aux dispositions de la loi 3/2014, du 11 septembre, sur la transparence et la bonne gouvernance de La Rioja.

 

Article 14

Transfert de données

 

  1. La Direction générale chargée de l'autorisation des centres de santé transférera les données suivantes au Centre de coordination des urgences sanitaires et des urgences du Service de santé de Riojan :
  • a) Nom, lieu et numéro de téléphone du propriétaire des installations de La Rioja qui ont déclaré disposer de défibrillateurs semi-automatiques externes à l'usage du personnel non médical.
  • b) Nom, prénom et identité des personnes accréditées à La Rioja pour l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes et date d'expiration de l'accréditation.
  1. La direction générale compétente transférera au service de santé de Rioja, pour publication sur le site Web dudit organisme, les données relatives à l'emplacement des défibrillateurs semi-automatiques externes à La Rioja.
  2. La direction générale compétente informera la population des personnes physiques ou morales accréditées pour dispenser des cours de formation à la gestion des défibrillateurs semi-automatiques externes par du personnel non sanitaire.

 

Article 15

Validité, modification et annulation

 

  1. L'inscription à REDESA sera indéfinie tant que les conditions qui y ont donné lieu seront maintenues.
  2. Le titulaire du DAE installé communiquera les modifications des données enregistrées dans la section correspondante du REDESA à la Direction Générale compétente en Autorisation des centres de santé dans le délai établi à l'article 4.7.

La personne habilitée à dispenser la formation à l'utilisation du DEA communiquera immédiatement les modifications conformément aux dispositions de l'article 8.6.

  1. L'annulation de l'enregistrement se produira par résolution de l'organisme compétent dans l'autorisation des centres de santé :
  • a) D'office : lorsque le propriétaire responsable du DESA installé ou la personne habilitée à dispenser une formation à son utilisation ne satisfait plus aux exigences fixées dans le présent décret.
  • b) A la demande d'une partie : communication préalable du retrait du DESA par son titulaire ou de l'arrêt de l'activité de formation par la personne accréditée.

 

CHAPITRE VIII

Sujets responsables de l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes, inspection et contrôle

 

Article 16

Sujets responsables

 

La responsabilité de l'emplacement, du bon fonctionnement et de la formation des personnes qui utilisent les défibrillateurs semi-automatiques externes incombera au titulaire indiqué à l'article 4.2 a).

 

Article 17

Inspection et contrôle

 

La Direction Générale compétente en matière d'Agrément des centres de santé exercera les fonctions d'inspection et de contrôle de toutes les installations et activités qui sont liées à l'application du présent décret. Seront notamment soumis à inspection et contrôle :

  • a) Que les personnes physiques et morales qui ont installé un DESA respectent les obligations et les exigences établies dans la présente norme.
  • b) Que les personnes et entités accréditées pour dispenser une formation à l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes répondent aux exigences de la présente norme.

 

Article 18

Régime de sanctions

 

  1. Les comportements contraires à ce qui est établi dans le présent règlement sont considérés comme des infractions dans le domaine de la santé, comme prévu au titre XI de la loi 2/2002 du 17 avril sur la santé de La Rioja, ainsi qu'au titre I , chapitre VI, article 32 et suivants de la loi 14/1986, du 25 avril, Santé générale.
  2. En cas de faux avis et de mobilisation insuffisante des services, le régime de sanctions établi dans la loi 1/2011, du 7 février, sur la protection civile et les soins d'urgence de La Rioja sera appliqué.

 

Première disposition complémentaire

Promotion de l'installation de défibrillateurs externes semi-automatiques

 

  1. Le ministère de la Santé compétent recommandera l'installation dans la Communauté autonome de La Rioja d'au moins un défibrillateur semi-automatique externe dans tous les établissements où de grandes concentrations de personnes sont reçues, transitent ou restent, telles que :
  • a) Aéroport, gares ferroviaires et gares routières.
  • b) Grands établissements commerciaux et centres commerciaux.
  • c) Stades, centres sportifs, salles de spectacle, salles de conférence, événements ou expositions, gymnases, centres éducatifs et entreprises.
  • d) Hôtels.
  • e) Institutions et organismes publics.
  1. Il recommandera également que les services d'urgence, tels que les pompiers, la police locale et la protection civile, aient des DEA disponibles pour être utilisés par leur personnel d'urgence non médical.

 

Deuxième disposition additionnelle

Autorisations d'une autre administration publique

 

Dans le domaine de la Communauté autonome de La Rioja, tous ceux qui prouvent qu'ils ont été autorisés par une autre administration publique auront le statut de personnes accréditées pour l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes. Dans ces cas, l'inscription à REDESA, dans la section des personnes accréditées pour l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes, sera effectuée à tout moment à la demande de l'intéressé.

 

Troisième disposition additionnelle

Formulaires de demande standard

 

Le ministère de la santé compétent peut établir des modèles d'application standardisés en fonction du nombre de procédures initiées en application de la présente norme.

 

Quatrième disposition additionnelle

Dossiers administratifs existants

 

Les annotations de chacun des enregistrements créés au moyen du décret 48/2008 du 18 juillet, qui réglemente l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes par du personnel non médical dans la Communauté autonome de La Rioja, seront constituées d'office en annotations de les sections correspondantes de la REDESA créées dans le présent décret.

Disposition transitoire unique. Régularisation des fichiers.

  1. Les autorisations accordées en vertu du décret 48/2008 du 18 juillet, qui réglemente l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes par du personnel non médical dans la Communauté autonome de La Rioja, conserveront leur validité aux fins des dispositions de ce décret.
  2. Les procédures engagées avant l'entrée en vigueur de cette règle seront régies et résolues conformément à la réglementation en vigueur au moment de son ouverture.

Toutefois, une fois ce décret entré en vigueur, si ses dispositions sont plus favorables à l'intéressé, elles s'appliqueront.

 

Disposition dérogatoire unique

Abrogation réglementaire

 

Le décret 48/2008 du 18 juillet, qui réglemente l'utilisation de défibrillateurs semi-automatiques externes par du personnel non médical dans la Communauté autonome de La Rioja, est abrogé.

 

première disposition finale

Autorisation réglementaire

 

Le chef du ministère chargé de la santé peut édicter toutes les dispositions nécessaires à l'élaboration et à l'exécution du présent décret, ainsi que celles nécessaires pour adapter le contenu des annexes.

 

Deuxième disposition finale

Entrée en vigueur

 

Ce décret entrera en vigueur le lendemain de sa publication au Journal Officiel de La Rioja.

Logroño au 5 mai 2019.

 

Le président, José Ignacio Ceniceros González.

 

La ministre de la Santé, María Martín Díez de Baldeón.

 

Téléchargez ici le réglementation sur les défibrillateurs DEA DESA à La Rioja

 

Nous sommes des installateurs de défibrillateurs et des points de sauvetage cardiaque

 

Neosalus La Rioja nous réalisons des installations de défibrillateurs DEA, nous effectuons la maintenance et la formation des équipements en SVB et l'utilisation du défibrillateur pour se conformer à la réglementation sur les défibrillateurs externes semi-automatiques, services complets de cardioprotection à La Rioja. Contactez-nous à La Rioja pour toute installation, maintenance ou réparation d'équipements DAE dont vous pourriez avoir besoin, dans des établissements que nous certifions des espaces cardioprotégés à La Rioja.

 

articles connexes

Image(s)
Entreprise de cardioprotection experte dans les espaces cardioprotégés avec services d'installation de défibrillateurs, maintenance et réparation d'équipements AED. Académie de secourisme certifiée avec cours Basic Life Support et utilisation du défibrillateur, formation 100% subventionnée.
Image(s)
Image(s)

Lo plus leido

Contact

PCiTAL, Bâtiment Incuba, Bureau 1.7, 25003 Lleida
neosalus@neosalus.com
+34 900 52 56 78

Assistance technique 24h/XNUMX

+34 646 20 26 16
+34 902 02 72 76
sat24@neosalus.com

Image(s)