Réglementation sur les défibrillateurs en Castilla León

Décret du gouvernement de Castilla León sur la cardioprotection

Règlement sur les défibrillateurs DEA Castilla León

Règlement sur les défibrillateurs Castilla León

DÉCRET 9/2008, du 31 janvier, qui réglemente l'utilisation de défibrillateurs externes semi-automatiques par du personnel non sanitaire.

L'article 43 de la Constitution espagnole reconnaît le droit à la protection de la santé et déclare qu'il incombe aux pouvoirs publics d'organiser et de protéger la santé publique par des mesures préventives et les prestations et services nécessaires. De même, l'article 13.2 du Statut d'autonomie de Castilla y León prévoit que toute personne a droit à une protection intégrale de sa santé et les pouvoirs publics de la Communauté veilleront à ce que ce droit soit effectif.

Ce décret est publié dans le cadre des compétences que la Communauté de Castilla y León a assumées en matière de santé dans l'article 74 du Statut d'autonomie de Castilla y León.

La loi 14/1986, du 25 avril, sur la santé générale, établit la réglementation générale de toutes les actions qui permettent de rendre effectif le droit à la protection de la santé et guide les actions des administrations publiques.

Dans la région de Castilla y León, la loi 1/1993 du 6 avril sur l'organisation du système de santé envisage, parmi ses principes directeurs, une conception intégrale de la santé, comprenant des activités de promotion, de prévention, d'assistance et de réadaptation.

De même, cette loi inclut à l'article 33 les actions que l'administration doit accomplir en relation avec les activités publiques et privées qui, directement ou indirectement, peuvent avoir un impact sur la santé individuelle ou collective.

De même, la loi 16/2003, du 28 mai, sur la cohésion et la qualité du système national de santé, dans son article 2, lors de l'établissement des principes généraux, comprend la fourniture de soins de santé complets, complets à la fois sa promotion et la prévention des maladies , d'assistance et de réhabilitation, recherchant un haut niveau de qualité.

Pour sa part, le Plan stratégique des urgences et des urgences sanitaires de Castilla y León, approuvé par le décret 228/2001 du 27 septembre, inclut parmi ses objectifs la réduction du taux de mortalité associé aux maladies cardiovasculaires.

L'accord 164/2004, du 23 décembre, de la Junta de Castilla y León, qui approuve la stratégie régionale de santé cardiovasculaire de Castilla y León, 2005-2007 (maladies cérébrovasculaires et cardiopathies ischémiques), comprend, parmi ses actions, le développement et l'exécution de mécanismes d'intervention médicale immédiate à partir du point de demande, qui couvrent les soins pour toutes les personnes présentant des signes de suspicion de syndrome coronarien aigu.

L'intervention en situation d'arrêt cardiorespiratoire doit s'inscrire dans une démarche globale permettant d'assister le patient dans les plus brefs délais et garantissant la continuité des soins et le contrôle médical de la personne atteinte.

La première personne agissante, le soi-disant "premier intervenant", qui est celui qui a le premier contact avec le patient à l'endroit où il se trouve, doit identifier l'arrêt cardiorespiratoire, alerter les services d'urgence et déclencher des manœuvres de survie. .

La fibrillation ventriculaire primaire est la cause de la plupart des décès qui surviennent dans les premières heures d'un infarctus aigu du myocarde. La possibilité d'identifier et d'inverser les arythmies mortelles (défibrillation) est l'outil le plus efficace pour améliorer l'espérance de survie du patient.

Les défibrillateurs externes semi-automatiques sont des dispositifs qui permettent l'identification sans erreur d'arythmies potentiellement graves nécessitant l'administration de chocs électriques. Ces dispositifs, en raison de leurs caractéristiques, peuvent être utilisés par du personnel non sanitaire correctement formé pour une utilisation n'importe où, permettant une première action qui, en raison de son immédiateté, peut améliorer les chances de survie des personnes touchées par ces pathologies.

Différentes sociétés savantes internationales promeuvent l'utilisation de ces appareils par du personnel non sanitaire, sous le contrôle et la coordination du système d'urgence médicale, rendant nécessaire de réglementer la formation et de garantir le niveau de compétence de ces personnels dans l'utilisation des défibrillateurs externes. .

En vertu, la Junta de Castilla y León, sur proposition du ministère de la Santé, conformément à l'avis du Conseil consultatif de Castilla y León et après délibération du Conseil de gouvernement lors de sa réunion du 31 janvier 2008

 

DISPONIBLE

 

CHAPITRE I

Dispositions Générales

 

Article 1

Objet

 

Le présent décret a pour objet de réglementer les conditions d'installation et d'utilisation des défibrillateurs externes semi-automatiques par le personnel non sanitaire, les conditions de formation de ce personnel ainsi que des entités ou entreprises chargées de le fournir, l'inspection et tâches de contrôle et la création du registre concernant l'utilisation de défibrillateurs externes semi-automatiques par du personnel non sanitaire en Castilla y León.

 

Article 2

portée

 

La réglementation établie dans ce décret relative à l'utilisation de défibrillateurs externes semi-automatiques par du personnel non sanitaire sera applicable dans la Communauté de Castilla y León.

 

Article 3

Concept de défibrillateur externe semi-automatique

 

Un défibrillateur externe semi-automatique (ci-après DESA) s'entend d'un appareil technique agréé ayant la capacité d'analyser le rythme cardiaque, d'identifier les arythmies mortelles susceptibles de défibrillation et d'administrer un choc électrique qui rétablit un rythme cardiaque viable avec des niveaux de sécurité élevés.

 

Article 4

Prise en compte du personnel non sanitaire

 

Aux fins du présent décret, sont considérées comme personnel non sanitaire toutes les personnes qui ne sont pas titulaires d'un baccalauréat en médecine et chirurgie ou d'un diplôme universitaire en sciences infirmières.

 

CHAPITRE II

Exigences et obligations pour l'installation et l'utilisation de DESA

 

Article 5

Conditions d'installation des DEA

 

1.– Les entités ou entreprises qui souhaitent installer ou faire installer un DESA, à l'usage des non-personnels de santé, doivent disposer d'un espace visible et signalisé pour son emplacement, faire identifier la marque, le modèle et le numéro de série et être autorisées et enregistrées au Registre concernant l'utilisation des DEA par le personnel non sanitaire en Castilla y León.

2.– En outre, les entités ou entreprises qui disposent d'un DESA doivent garantir sa conservation et son entretien, étant le propriétaire de l'entreprise ou de l'entité responsable.

 

Article 6

Exigences pour l'utilisation des DEA

 

1.– Les DEA peuvent être utilisés par le personnel non sanitaire ayant une formation adéquate, qui est en possession de l'autorisation réglementée à l'article 13 du présent décret et enregistrée au Registre concernant l'utilisation des DEA par le personnel non sanitaire de Castilla y Lion.

2.– De même, le personnel non sanitaire qui dispose d'une autorisation d'une autre communauté autonome et qui est inscrit dans le registre susmentionné peut utiliser les DEA.

 

Article 7

Documentation et communication des interventions

 

Chaque utilisation d'un DESA entraîne l'obligation de contacter immédiatement le Centre de Coordination d'Urgence, ci-après, (CCU), par téléphone 112 et l'établissement d'un rapport qui sera envoyé, dans un délai maximum d'une semaine, à la Direction Générale de la Planification , Qualité, Organisation et Formation, ainsi que les informations de l'épisode enregistrées au DESA. Le modèle de rédaction de ce rapport sera celui établi par le Centre de coordination d'urgence (CCU).

 

CHAPITRE III

exigences de formation

 

Article 8

Exigences pour fournir une formation liée à l'utilisation du DESA

 

Les entités ou entreprises qui souhaitent dispenser une formation liée à la gestion des DEA par du personnel non sanitaire doivent satisfaire aux exigences réglementées à l'annexe I du présent décret, être en possession de l'autorisation réglementée à l'article 14 et être inscrites au registre relatif à l'utilisation des DAE par du personnel non médical en Castilla y León.

 

Article 9

Programme de formation et personnel enseignant

 

1.- Le programme de formation sera adapté à ce qui est établi à l'annexe II.

2.– Le personnel enseignant qui dispense la formation doit être accrédité ou certifié en tant qu'instructeur en réanimation de base ou avancée et respecter les dispositions de l'annexe III relatives au personnel enseignant.

 

Article 10

Activités de formation

 

1.– L'entité ou l'entreprise de formation habilitée notifiera à la Direction Générale de la Planification, de la Qualité, de la Gestion et de la Formation, deux mois à l'avance, le début de l'activité de formation, en fournissant un rapport décrivant l'activité à réaliser, tel que visé à à l'annexe III déjà mentionnée. Cette direction générale vérifiera l'adéquation des exigences établies.

2.– Une fois l'activité terminée, et dans un délai de quinze jours, l'entité ou l'entreprise de formation doit adresser à cette Direction Générale, un procès-verbal, signé par tous les moniteurs ou le coordinateur du stage, qui comportera la liste nominative des étudiants qui ont réussi la formation.

 

Article 11

Certificats

 

1.- Les entités ou entreprises qui dispensent la formation délivreront, après avoir effectué et réussi les tests d'évaluation correspondants, un certificat d'utilisation de celle-ci.

2.– Cette attestation sera conforme au modèle présenté dans le procès-verbal d'autorisation et comportera, au minimum, les mentions figurant à l'annexe I du présent décret.

3.– La certification sera valable deux ans, et il est indispensable de réussir le cours de recyclage dans les deux ans suivant sa délivrance, pour son renouvellement. En cas d'échec au cours de recyclage, il sera nécessaire de repasser le cours de formation initiale pour obtenir la certification.

 

CHAPITRE IV

autorisations

 

Article 12

Autorisation d'installation d'un DESA

 

1.– Les entités ou entreprises titulaires d'un DESA doivent solliciter l'autorisation et l'enregistrement auprès de la Direction Générale de la Planification, de la Qualité, de la Gestion et de la Formation, en accompagnant leur demande de la documentation figurant en Annexe IV.

2.– La Direction générale émettra la résolution appropriée et, si elle est favorable, acceptera son inscription au Registre concernant l'utilisation de DEA par du personnel non sanitaire en Castilla y León. Le délai maximum dans lequel la résolution expresse devra être notifiée sera de deux mois.

3.- La validité de l'autorisation sera de cinq ans. L'intéressé doit demander le renouvellement au moins trois mois avant la fin de sa date de validité, qui sera accordée après avoir vérifié que les conditions sont remplies. Si les conditions ayant permis l'autorisation sont maintenues, une attestation sera fournie, si elles ont été modifiées, des pièces justificatives seront fournies.

4.– À tout moment, la direction générale peut révoquer l'autorisation accordée pour non-respect des exigences requises.

 

Article 13

Autorisation d'utilisation des DEA

 

1.– Le personnel non sanitaire qui, une fois la certification d'avoir suivi la formation établie, souhaite utiliser les DAE, doit demander son autorisation et son enregistrement auprès de la Direction générale de la planification, de la qualité, de la gestion et de la formation, en accompagnant votre demande, des copies certifiées conformes du DNI et de la certification de la formation effectuée.

2.– La Direction générale émettra la résolution appropriée et, si elle est favorable, acceptera son inscription au Registre concernant l'utilisation de DEA par du personnel non sanitaire en Castilla y León. Le délai maximum dans lequel la résolution expresse devra être notifiée sera d'un mois.

3.- Le personnel non sanitaire qui dispose d'une autorisation accordée par une autre communauté autonome doit demander son enregistrement à la Direction générale, en accompagnant sa demande de copies certifiées conformes du DNI et de l'autorisation susmentionnée. La Direction générale vérifiera son adéquation aux exigences établies et procédera, le cas échéant, à l'inscription au Registre concernant l'utilisation de DEA par du personnel non sanitaire en Castilla y León. Le délai maximum dans lequel la résolution expresse devra être notifiée sera d'un mois.

4.- La validité de l'autorisation sera celle des certifications. L'intéressé doit demander le renouvellement, qui sera accordé après avoir vérifié que les cours de recyclage établis ont été suivis, en prouvant en fournissant une copie certifiée conforme des certifications correspondantes.

5.– À tout moment, la direction générale peut révoquer l'autorisation accordée pour non-respect des exigences requises.

 

Article 14

Agrément d'organismes ou d'entreprises de formation

 

1.- Les entités ou entreprises intéressées à dispenser la formation réglementée dans la présente norme doivent demander leur autorisation et leur enregistrement auprès de la Direction générale de la planification, de la qualité, de l'organisation et de la formation, en accompagnant leur demande de rapport et la documentation connexe à l'annexe I. .

2.– La Direction générale émettra la résolution appropriée et, si elle est favorable, acceptera son inscription au Registre concernant l'utilisation de DEA par du personnel non sanitaire en Castilla y León. Le délai maximum dans lequel la résolution expresse devra être notifiée sera de deux mois.

3.- La validité de l'autorisation sera de cinq ans. L'intéressé doit demander le renouvellement au moins trois mois avant la fin de sa date de validité, qui sera accordée après avoir vérifié que les conditions sont remplies. Si les conditions ayant permis l'autorisation sont maintenues, une attestation sera fournie, si elles ont été modifiées, des pièces justificatives seront fournies.

4.– À tout moment, la direction générale peut révoquer l'autorisation accordée pour non-respect des exigences ou pour n'avoir pas effectué d'activités de formation pendant une période ininterrompue de deux ans.

 

CHAPITRE V

Enregistrement concernant l'utilisation de DEA par du personnel non médical en Castilla y León

 

Article 15

Adhésion et fonctions

 

Le registre relatif à l'utilisation du DESA par le personnel non sanitaire de Castilla y León rattaché à la Direction générale de la planification, de la qualité, de la gestion et de la formation, dont les fonctions seront l'enregistrement et l'annulation d'office des autorisations prévues dans le présent décret, est créé.

 

CHAPITRE VI

Régime de contrôle et de sanction

 

Article 16

Inspection et contrôle

 

Les organes compétents du ministère de la santé en matière d'inspection et de contrôle, peuvent inspecter les entités ou entreprises de formation ainsi que tous les établissements disposant d'un DESA afin de vérifier leur adéquation au présent décret.

 

Article 17

Infractions et sanctions

 

1.- Conformément aux dispositions de l'article 35 de la loi 14/1986 du 25 avril sur la santé générale, les actes ou omissions caractérisés constitueront des infractions administratives concernant l'utilisation de défibrillateurs externes semi-automatiques par du personnel non sanitaire. dit Loi.

2.- Les infractions commises seront sanctionnées par les amendes prévues à l'article 36 de la loi générale sur la santé.

3.- Les organismes compétents pour sanctionner seront ceux déterminés à l'article 37 de la loi 1/1993 du 6 avril sur l'organisation sanitaire de la Communauté de Castilla y León.

 

disposition supplémentaire

Traitement des procédures par voie télématique

 

1.– Le ministère de la Santé encouragera la mise en œuvre de moyens télématiques pour le traitement des procédures réglementées dans le présent décret ou l'une de ses procédures, conformément aux dispositions du décret 40/2005 du 19 mai, qui réglemente l'utilisation des techniques d'administration électronique par l'Administration de Castilla y León.

2.– Les demandes standardisées pour les autorisations réglementées dans le présent règlement peuvent être obtenues sur le site Web corporatif de la Junta de Castilla y León, www.jcyl.es.

 

Première disposition transitoire

Personnes formées à l'utilisation des DEA

 

Las personas que, en los dos últimos años desde la entrada en vigor del presente Decreto, hayan superado la formación que se establece sobre manejo de los DESA, podrán solicitar su autorización e inscripción en el Registro relativo al uso de DESA por personal no sanitario de Castille et Leon.

 

Deuxième disposition transitoire

entités avec défibrillateur

 

Les entités disposant d'un DESA doivent s'adapter aux dispositions contenues dans cette norme dans un délai de trois mois.

 

première disposition finale

Autorisation réglementaire

 

Le ministre de la Santé est habilité à modifier le contenu des annexes du présent décret, ainsi qu'à dicter les règles et résolutions et à adopter les mesures nécessaires à l'élaboration et à l'exécution de ceux-ci.

 

Deuxième disposition finale

Entrée en vigueur

 

Le présent décret entrera en vigueur le lendemain de sa publication au "Journal officiel de Castilla y León".

 

Valladolid, 31 janvier 2008.

 

Le Président de la Junta de Castilla y León,

Signé : JUAN VICENTE HERRERA CAMPO

 

Le Ministre de la Santé,

Signé : FRANCISCO JAVIER ÁLVAREZ GUISASOLA

Téléchargez ici le réglementation sur les défibrillateurs DEA DESA en Castilla y León

 

Nous sommes des installateurs de défibrillateurs et des points de sauvetage cardiaque

 

Neosalus Castilla León nous réalisons des installations de défibrillateurs DEA, nous effectuons la maintenance et la formation des équipements en SVB et l'utilisation du défibrillateur pour se conformer à la réglementation sur les défibrillateurs externes semi-automatiques, des services complets de cardioprotection en Castilla León. Contactez-nous en Castilla León pour toute installation, maintenance ou réparation d'équipements DAE dont vous pourriez avoir besoin, dans des établissements que nous certifions des espaces cardioprotégés en Castilla León.

articles connexes

Image(s)
Entreprise de cardioprotection experte dans les espaces cardioprotégés avec services d'installation de défibrillateurs, maintenance et réparation d'équipements AED. Académie de secourisme certifiée avec cours Basic Life Support et utilisation du défibrillateur, formation 100% subventionnée.
Image(s)
Image(s)

Lo plus leido

Contact

PCiTAL, Bâtiment Incuba, Bureau 1.7, 25003 Lleida
neosalus@neosalus.com
+34 900 52 56 78

Assistance technique 24h/XNUMX

+34 646 20 26 16
+34 902 02 72 76
sat24@neosalus.com

Image(s)